07.09.2018
Le langage des oiseaux. Journée interreligieuse à St-Maurice | 29.9.2018

 

 

Programme de la journée du 29 septembre 2018 avec Mme Manijeh Nouri

 

  • Matin : 10h-11h : présentation des fondaments historiques de la mystique persane et ‘Attâr de Nishabour, accompagné des images de la Perse relatives aux sujets.
    Echange avec les participants

  • 11h30-12h30 : Présentation succinte des œuvres de ‘Attâr, en particulier Le langage des oiseaux.
    Echange avec les participants.

  • 15h-17h : Entrée dans l’œuvre : voyager avec les oiseaux et la traversée des sept vallées. C’est dans cette partie que nous pouvons également faire des comparaisons avec la mystique chrétienne et voir de plus près les termes utilisés par chaque tradition.

 

 

Le langage des oiseaux est un recueil de poésie soufie persane du 13° siècle.

 

Le poète, philosophe et mystique, Farid ud-Din 'Attâr, de la région de Khorassan, au nord-est de la Perse, est un penseur universel qui comme Rumi a proposé une vision très pure de la quête de l'Absolu, à travers des récits et paraboles : Les oiseaux désirent aller à la recherche de leur roi Simorgh. Sur le chemin, ils traversent les sept vallées de la Recherche, de l'Amour, de la Connaissance, de "Se suffire à soi-même", de l'Unicité, de la Stupéfaction, et de la Pauvreté et de l'Anéantissement. Arrivés au sommet de la montagne Qâf, le roi leur dit qu'il est le miroir, qu'ils sont venus à la rencontre d'eux-mêmes, et se voient en lui...

 

La première traduction française de ce texte date du XIXe siècle. Appelé aussi la "Conférence des oiseaux", cette poésie soufie est traduite dans beaucoup de langues du monde.

 

La présente traduction, basée sur les plus anciens manuscrits découverts récemment, repose sur une nouvelle édition en persan parue à Téhéran en 2004; elle propose une nouvelle lecture annotée du texte qui respecte l'ordre des vers.

 

Manijeh Nouri, est d'origine et de langue maternelle persane. Elle s'est toujours passionnée pour la littérature soufie persane en particulier l'œuvre du grand mystique Rumi dont elle a publié un des livres. Professeur de langue et de littérature persanes, elle a traduit "Le Langage des oiseaux" grâce à l'accompagnement du Père Jean Hugo Tisin et l'enseignement des professeurs Ravan Farhadi et Shafi'i Kadkani.

 

Non seulement c'est la beauté et l'originalité de cette poésie qui ont attiré l'attention de la traductrice, mais son travail a pour ambition de proposer une vision très pure et magnanime de la recherche de Dieu, dépassant tout contexte sociologique et politique.

 

 

 

 

Samedi 29 septembre de 18h15 à 20h15: Conférence de Manijeh Nouri "Rumi et François"

CHF 20.-

 

Informations: Hôtellerie francisaine, St-Maurice, Tél. 024 486 11 11, mail hotellerie-franciscaine@vtx.ch